Deux filles sur le toit

Publié le par Séverine

deux fillesAuteur : Alice Kuipers

Edition : Albin Michel (Wiz)

Publication : 2011

Pages : 249

Titre VO : The worst thing she ever did

lu en août 2010

 

"Sophie voudrait oublier que sa grande soeur est morte. Pas facile quand tout le monde ne cesse de vous demander si ça va. Sa mère s’isole des heures entières, sa meilleure amie Abigail préfère faire la fête et parler de garçons plutôt que de rester avec Sophie. La jeune fille se réfugie alors dans ses souvenirs de la vie d’avant, quand sa soeur était encore là et qu’elles n’étaient que deux filles ordinaires qui discutaient sur le toit. Jusqu’au jour où Sophie est obligée de se confronter à la tragédie de l’été passé, pour pouvoir enfin regarder vers l’avenir…"

 

Commentaire :

Ce livre est écrit sous forme d'un journal intime. On comprend que Sophie a perdu sa grande soeur, mais on ne connait pas la cause du décès.

Jusqu'à ce que l'on sache comme sa soeur est morte, j'ai trouvé Sophie insupportable par son comportement ignoble envers sa mère et son égoïsme. Quand enfin on comprend ce qui s'est réellement passé on veut absolument pardonner à Sophie son comportement. Elle qui a vécu des choses si terrible on imagine a qu'elle point se doit être douloureux et on comprend pourquoi elle a du mal à s'en sortir. J'ai trouvé un peu dommage la rapidité de la fin, la façon dont Sophie reprend le dessus est beaucoup trop rapide par rapport à ce qu'elle a enduré pendant toute cette année.

 

Je ne dirais pas que ce livre m'a plu, mais je ne l'ai pas détesté non plus. Il est un peu plat s'en rebondissement, mais nous ne pouvons pas rester insensible face à la douleur que l'on peut ressentir lorsque l'on perd un proche.

A voir les sentiments forts que l'auteur nous fais ressentir dans ce livre, on peut se demander si elle-même n'a pas vécu une situation identique.

Un livre émouvant, poignant. 

Publié dans Jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Un roman qui m'a également beaucoup touchée.
Répondre
J

J'avais déjà trouvé l'héroïne de son précédent roman très égoïste par rapport à la maladie de sa mère ... du coup, je suis peu tentée par ce nouveau titre si c'est pour y retrouver les mêmes
ressentis !


Répondre