La machine infernale

Publié le par Séverine

la-machine-infernaleAuteur : Jean Cocteau

Edition : Livre de poche

Publication : 1992

Pages : 126

Lu en septembre

 

"Obéissant à l'oracle, Oedipe résout l'énigme du Sphinx, tue son père et épouse sa mère. La peste s'abat sur Thèbes qui a couronné un inceste et un parricide. Quand un berger dévoile la vérité, la machine infernale des dieux explose. Oedipe se crève les yeux et sa mère se pend. S'inspirant du théâtre de Sophocle, Cocteau redonne vie aux grandes figures grecques : Oedipe, Jocaste, Antigone et Créon. Il philosophe en virtuose. Non, l'homme n'est pas libre. Il naît aveugle et les dieux règlent sa destinée. Même le héros, celui qui sort du rang, doit se soumettre. Ce grand texte dit tout sur l'homme avec infiniment d'humour et de poésie."

 

Commentaire :

Si j'ai lu ce livre, c'est dans le cadre du "Baby Challenge Théâtre Livraddict 2011". Je ne suis pas une très grande fan de théatre et surtout de Mythologie grec (je trouve beaucoup trop complexe leur histoire et leur nom sont souvent difficile à prononcer et surtout à retenir) donc j'ai un peu de mal à en parler.

L'histoire, bien connue, est tout de même plaisante. Elle reprend le mythe d'Œdipe et sa malédiction. La lecture est agréable, rapide et amusante, mais ce n'est pas un livre que je relirais et dont je garderais un souvenir intarissable.

Par contre, je n'ai pas compris le rapport avec le titre du livre "la machine infernale". Quelqu'un pourrait-il me donner une explication?

 

Ce livre a été lu dans le cadre du "Challenge Théâtre Livraddict 2011"

 

 

 

Publié dans Théâtre

Commenter cet article